Abbaye

Les moniales

Les Dialogues de Saint Grégoire le Grand nous apprennent que saint Benoît rencontrait chaque année sa sœur moniale, sainte Scholastique, pour s'entretenir avec elle des réalités éternelles. N'est-ce pas l'indice que déjà des moniales vivaient les observances de la Règle de saint Benoît ?

Le monachisme féminin naît en Orient dès le IIIème siècle avant que n'existent des monastères de moines. En Occident, c'est au IVème siècle que de nombreuses communautés de moniales voient le jour en Provence et en Gaule, mais sans règle bien déterminée. À partir du Vème siècle se répand la règle de saint Césaire d'Arles, puis celle de saint Colomban. On ne peut donc pas parler de « moniales bénédictines » au sens strict avant le VIIème siècle : la règle de Saint Benoît commence alors à se diffuser, généralement sous la forme d'une règle mixte intégrant encore des prescriptions de la règle de saint Colomban, avant de s'imposer peu à peu par sa modération et sa discrétion.

suivant remonter précédent

Solesmes 2014  Mentions légalesCreative Commons
AnglaisEspagnol