Abbaye

Don total à Dieu

Profession monastique

Entre l'arrivée d'un candidat au monastère et son intégration définitive à la communauté, il existe une longue période de probation qui se passe au noviciat, sous la direction du Père Maître des novices.

Il convient de vérifier, et au besoin d'acquérir, les bases indispensables de culture générale, religieuse et linguistique (latin pour la plupart, français pour certains étrangers). Le Père Maître aide aussi le novice à pénétrer l'enseignement de la Règle et de la tradition monastique. Et par son accompagnement spirituel, il lui apprend à mieux se connaître et à entreprendre avec courage, à la lumière de l'Évangile, le combat spirituel qui est un des aspects de toute vie monastique.

Des moments forts jalonnent cette période : la vêture (ou prise de l'habit monastique), la profession simple (engagement pour trois ans) et la profession solennelle, quand le novice fait à Dieu pour toujours le don de sa personne. Avant cet engagement définitif, le jeune moine a dû faire don à qui il veut, en toute liberté, de ce qu'il possède ou recevra en héritage, ne s'en réservant rien. Il pourra alors servir Dieu dans la pauvreté, la chasteté et l'obéissance, conditions d'une vraie liberté spirituelle.

suivant remonter précédent

Solesmes 2014  Mentions légalesCreative Commons
AnglaisEspagnol