recherche

Formulaire de recherche

Dom Paul DELATTE

Dom Paul Delatte Solesmes

Né en 1848, Dom Paul Delatte était prieur à la mort de dom Couturier. Le premier souci du nouvel abbé est, dans le sillage de ses prédécesseurs, de former des âmes qui cherchent Dieu. Mais ne connaissant que trop la nécessité de la clôture pour toute vie monastique sérieuse, il se préoccupe de rentrer dans son monastère. C'est chose si bien faite le 23 août 1895 que les cloches sonnent à nouveau.

Cependant, la maison s'avère trop petite pour une communauté qui n'a cessé de croître. On bâtit donc, grandement et rapidement. Le 21 mars 1896 est bénite la première pierre du grand bâtiment qui surplombe la Sarthe. Il sera achevé en 1898. En même temps, deux essaims partent en fondation, vers Saint-Michel de Farnborough, près de Londres en 1895, et vers Sainte-Anne de Kergonan, près de Plouharnel en Bretagne, en 1897.

Ces années pacifiques prennent fin brusquement le 1er juillet 1901. La loi sur les associations, en réalité une loi contre les congrégations, oblige dom Delatte et ses moines à préférer l'exil. Non sans émotion, ils quittent Solesmes le 20 septembre pour la liberté que leur offre l'Angleterre. Le château d'Appuldurcombe leur fournit un asile au sud de l'île de Wight. La famille de Juigné rachète l'abbaye de Solesmes, dans l'intention de la rendre aux moines dès que possible. En 1908, la communauté s'installe dans l'ancienne abbaye de Quarr, au nord de l'île. Dom Paul Bellot y construit un nouveau monastère.

Les moines profitent alors pleinement, dans le silence et la paix de l'exil, de l'enseignement de leur abbé. Tous apprécient les qualités qu'ils rencontrent en lui : la lumineuse intelligence, la bonté profonde jointe à une délicate sensibilité, et surtout la foi. Dom Delatte a marqué profondément et durablement notre communauté. Une partie de son enseignement a été publié de son vivant : le Commentaire sur la Règle de saint Benoît, ainsi que des commentaires de la sainte Écriture : L'Évangile de Notre Seigneur et Les Épîtres de saint Paul. Dom Delatte a également publié un Dom Guéranger qui fait toujours autorité.

Dom Delatte résigna sa charge en 1921. Il mourut en 1937 à Solesmes.

Une biographie de Dom Delatte a été publiée par Dom Savaton.