recherche

Formulaire de recherche

Sous-total24,64 €
TVA 5.5%1,36 €
Prix26,00 €
Référence:
3005

ISBN: 

978-2-85274-096-9

Format: 

140x210 mm
717 pages
Relié
Missel grégorien (latin-français)

Édition reliée (couverture rigide)

Tous les textes et la musique pour les dimanches et les messes des grandes fêtes, l'Ordinaire, les Prières eucharistiques, Messes pour les défunts, indication des références bibliques.

Ce Missel grégorien est nécessaire aux fidèles qui participent à des messes célébrées en chant grégorien. Car maintenant leurs chants diffèrent de ceux qu'indique le Missel Romain.

Dans ce livre, que suit le présent missel, la répartition des pièces chantées a été modifiée pour s'adapter au cycle liturgique rénové et au choix des lectures. Le répertoire a été enrichi puisque des pièces authentiques sans emploi depuis des siècles ont été remises en usage, tandis que nombre de compositions nouvelles, étrangères au génie grégorien, étaient écartées.

On trouvera donc dans ce Missel grégorien les textes latins et français de toute la célébration de la messe, avec les messes des dimanches, des solennités et celles des fêtes dont la célébration l'emporte sur celle du dimanche. Pour ne pas trop alourdir le volume, on a seulement omis le texte des lectures, dont toutes les références sont indiquées.

La mélodie de tous les chants ordinaires de la messe et chants propres à tous ces jours est indiquée dans la notation grégorienne carrée traditionnelle, avec les signes rythmiques.

En face des textes latins, on a placé la traduction liturgique officielle des pays francophones. Seules les pièces grégoriennes notées sont suivies d'une traduction privée, faite pour aider à mieux comprendre le texte latin, et non pour l'usage liturgique.
Les chants d'entrée et de communion de chaque messe, ainsi que les chants d'offrande et les autres antiennes sont des refrains destinés à alterner avec le chant de versets, tirés en général d'un psaume. Sauf pour le chant d'entrée, ces versets n'ont pas été indiqués car ils sont réservés aux chantres.