recherche

Formulaire de recherche

Archives

Novembre 2015 - Présentation de Marie au Temple

Dom Guéranger, L’Année Liturgique, Pentecôte 6

« Félicitez-moi, vous tous qui aimez le Seigneur, de ce que, lorsque j’étais petite, j’ai plu au Très-Haut. » C’est l’invitation que vous nous adressez dans les Offices chantés à votre honneur, ô Marie ; et quelle fête la justifie mieux que celle-ci ? Quand, plus petite encore par l’humilité que par l’âge, vous montiez si candide et si pure les degrés du temple, le ciel dut avouer que c’était justice, si désormais les meilleures complaisances du Très-Haut étaient pour la terre.

Octobre 2015 - Dédicace de l'église abbatiale

Dom Guéranger, L'Année liturgique, Pentecôte 6

« Seigneur, j’ai aimé la beauté de votre maison, et le lieu dont vous avez fait l’habitation de votre gloire » : que cette parole demeure en nous comme le parfum de l’auguste solennité de la dédicace. Votre maison, ô Dieu, c’est notre église, ineffablement belle du rayonnement des mystères divins.

Septembre 2015 - L'exaltation de la Croix

Dom Jean Prou, homélie de 1974

Le premier effet de notre adhésion à la croix dans notre vie sera peu à peu de purifier notre cœur et de lui permettre d’arriver à posséder la paix, le saint repos, au sens que les auteurs spirituels connaissent bien, et qui déjà met l’âme sur le seuil de la contemplation.

Août 2015 - Assomption de Notre Dame

Dormition, frère Benoît Fauvellière, 1984

Si doucement endormie,
Très douce Vierge Marie,
Des fidèles Vénérée,
Et si tendrement aimée,
Entre les femmes bénie,
Vous êtes la plus aimée.

Juillet 2015 - Sainte Marie-Madeleine

Dom Guéranger, L'Année liturgique, Temps Pascal 1

Comme il est tout-puissant, Dieu aime à se manifester dans ce qu’il y a de plus faible ; de même que, dans sa bonté, il se fait gloire de reconnaître l’amour dont il est l’objet. Voilà pourquoi le Rédempteur prodigua d’abord toutes les preuves de sa résurrection et tous les trésors de sa tendresse à Madeleine et à ses compagnes. Elles étaient plus faibles encore que les bergers de Bethléhem : elles eurent donc la préférence.

Juin 2015 - La Fête-Dieu

Dom Guéranger, L'Année liturgique, Pentecôte 1

Une grande solennité s’est levée sur le monde : la Fête-Dieu ; vraiment fête de Dieu, mais aussi fête de l’homme, étant la fête du Christ-médiateur présent dans l’Hostie pour donner Dieu à l’homme et l’homme à Dieu. L’union divine est l’aspiration de l’humanité ; à cette aspiration, ici-bas même, Dieu a répondu par une invention du ciel. L’homme célèbre aujourd’hui cette divine merveille.

Pages