recherche

Formulaire de recherche

Présentation du Seigneur 2018

Siméon rencontre Marie et Joseph venus présenter Jésus au Temple

Dom Paul DELATTE, L’Évangile de Notre Seigneur Jésus-Christ

 « Et il y avait à Jérusalem un homme nommé Siméon… » (Luc 2, 25). […] L’Esprit-Saint reposait sur lui. Il y avait effacement du moi, plénitude d’appartenance à Dieu. Le texte sacré va insister sur ce fait. La sainteté du vieillard méritait une récompense : il avait été divinement averti, il avait reçu de l’Esprit qui habitait en lui l’assurance qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir contemplé de ses yeux le Christ du Seigneur. Il vint au Temple, sous la douce impulsion de l’Esprit de Dieu. Notons la souplesse habituelle aux inspirations divines. Sans doute, rien n’obligeait Siméon à venir au Temple : on ne dit pas qu’il fût prêtre ; et puis il était vieux, fatigué par l’âge : peut-être avait-il de bonne raisons pour demeurer chez lui. S’il l’eût fait, il aurait passé à côté de la sainteté et du bonheur ; il eût manqué sa vocation.

L'alléluia de la messe de la Présentation du Seigneur résume admirablement ce mystère: « Le vieillard portait l'enfant, mais l'enfant régnait sur le vieillard » (extrait du CD Épiphanie &  Présentation, disponible ici)