recherche

Formulaire de recherche

Septembre 2016 - Les saints Anges

Dom Guéranger, L'Année Liturgique, Fête des SS Anges Gardiens

Saints Anges, soyez bénis de ce que les crimes des hommes ne lassent pas votre charité ; parmi tant d’autres bienfaits, nous vous rendons grâces pour celui de maintenir la terre habitable, en daignant y rester toujours. La solitude, souvent, menace de se faire lourde au cœur des fils de Dieu, dans ces grandes villes et sur ces routes du monde où ne se coudoient qu’inconnus ou ennemis ; mais si le nombre des justes a baissé, le vôtre ne diminue pas. Au sein de la multitude enfiévrée comme au désert, il n’est pas d’être humain qui n’ait près de lui son Ange, représentant de la Providence universelle sur les méchants comme sur les bons.

Bienheureux esprits, nous n’avons avec vous qu’une patrie, qu’une pensée, qu’un amour : pourquoi les bruits confus d’une foule frivole agiteraient-ils la vie des cieux que nous pouvons mener dès maintenant avec vous ? Le tumulte des places publiques vous empêche-il d’y former vos chœurs, ou le Très-Haut d’en percevoir les harmonies ? Vivant nous aussi par la foi dans le secret de cette face du Père (Ps 330, 21), dont l’incessante contemplation vous ravit (Mt 18, 10), nous voulons de même chanter en tous lieux au Seigneur, unir aux vôtres en tout temps nos adorations. Ainsi pénétrés des mœurs angéliques, la vie présente n’aura pour nous nul trouble, l’éternité nulle surprise.