recherche

Formulaire de recherche

Neuvaine de préparation à la Pentecôte

Entre l’Ascension et la Pentecôte

Quarante jours après Pâques, nous célébrons l’Ascension, c’est-à-dire la montée de Jésus au Ciel, auprès de son Père. Dans l’évangile selon saint Luc, Jésus promet juste avant l’Ascension de donner son Esprit-Saint aux disciples : « Je vais envoyer sur vous Ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une Puissance venue d’en haut » (Lc 24, 49).

Dix jours plus tard, c’est la fête de la Pentecôte. Ce jour-là, raconte saint Luc dans les Actes des Apôtres (ch. 2) , les disciples reçoivent l’Esprit-Saint, sous la forme langues de feu et d’un grand souffle de vent. Ils quittent alors la maison où ils s’étaient enfermés, et, pleins d’enthousiasme, ils annoncent aux foules que Jésus est ressuscité et que Dieu offre le salut à tous ceux qui croient en son Nom. À travers leur parole, c’est l’Esprit-Saint qui est à l’oeuvre, car chacun les entend parler dans sa propre langue.

Aujourd’hui encore, la liturgie de l’Église nous fait vivre l’attente du Saint-Esprit à la suite de Marie et des apôtres. Durant les neuf jours qui séparent l’Ascension de la Pentecôte, elle nous fait chanter à l’office des Vêpres l’hymne Veni Creator. Cette hymne très célèbre, probablement composée au IXe siècle par saint Raban Maur, abbé de Fulda puis archevêque de Mayence, en Allemagne, implore et chante à la fois les dons du Saint-Esprit avec une onction et une inspiration qui en ont fait l’une des prières au Saint-Esprit les plus populaires. Nous vous proposons de l’écouter avec sa mélodie grégorienne, particulièrement expressive.

Veni, creator Spiritus,
mentes tuorum visita,
imple superna gratia
quæ tu creasti pectora

Toi qu’on appelle Conseiller
Don du Seigneur de Majesté,
Source vive, feu, charité
Toi qui es onction spirituelle

Qui diceris Paraclitus,
donum Dei altissimi,
fons vivus, ignis, caritas
et spiritalis unctio

Toi qu’on appelle Conseiller
Don du Seigneur de Majesté,
Source vive, feu, charité
Toi qui es onction spirituelle

Tu septiformis munere,
dextræ Dei tu digitus,
tu rite promissum Patris,
sermone ditans guttura

Toi le Donateur aux sept Dons,
Puissance de la main de Dieu,
Toi que le Père avait promis,
qui fais jaillir notre louange

Accende lumen sensibus,
infunde amorem cordibus,
infirma nostri corporis
virtute firmans perpeti

Mets ta lumière en nos esprits,
répands ton amour en nos cœurs,
et que ta force sans déclin
tire nos corps de leur faiblesse.

Hostem repellas longius
pacemque dones protinus;
ductore sic te prævio
vitemus omne noxium

Repousse l’adversaire au loin
sans tarder donne-nous la paix
ouvre devant nous le chemin
que nous évitions toute faute

Per te sciamus da Patrem,
noscamus atque Filium;
te utriusque Spiritum
credamus omni tempore

Fais-nous connaître Dieu le Père,
fais-nous apprendre aussi le Fils
et croire en tout temps que tu es
l’unique Esprit de l’un et l’autre