recherche

Formulaire de recherche

Sous-total14,17 €
TVA 20%2,83 €
Prix17,00 €
SKU:
SN07

EAN13: 

826596024073
Saint Benoît – Liturgie des Pasteurs

 

Chœur des moines de Solesmes dirigé par dom Jean Claire - Au grand orgue : dom Claude Gay

Enregistré dans l'église abbatiale en 1979 et 1988 (19-27)

Un livret inclus, avec textes latins, traductions et commentaires

Saint Benoît (480-547) a été proclamé, par le pape Paul VI, patron de l’Europe, alors que son action directe s’est limitée au cadre étroit de la région de Subiaco et du Mont-Cassin. Nous savons, par ce qu’en a dit le pape Grégoire-le-Grand (590-604) dans ses Dialogues, qu’il a contribué à extirper de ces campagnes les derniers restes du paganisme : mais nous connaissons surtout la Règle écrite pour les moines, qui, aux siècles suivants, devait connaître la diffusion la plus large et exercer l’influence la plus profonde. En donnant pour consigne aux siens de« chercherDieu vraiment », saint Benoît leur a fait réaliser à la lettre le mot de l’évangile : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et tout le reste vous sera donné par surcroît ». La civilisation médiévale, la chrétienté, est ainsi née « par surcroît » de la prière et du travail des monastères bénédictins, qui couvraient l’Europe dès l’époque carolingienne. La célébration quotidienne de la liturgie solennelle, opus Dei, œuvre principale du moine, à laquelle il ne doit rien préférer et pour laquelle rien n’est trop beau, a provoqué le développement de tous les arts : l’assiduité à la lectio divina, méditation des Écritures et des Pères, avec le souci corrélatif de transcrire les textes pour les conserver et les diffuser, est à la source de toute la culture occidentale, tant profane qu’ecclésiastique ; enfin la fidélité au travail des mains nous a valu le défrichage et la mise en valeur d’immenses étendues, jusque-là improductives. Fêter Saint Benoît, ce sera donc surtout reconnaître, à son école, la hiérarchie des valeurs instituée par l’Évangile, le primat de la prière et de la vie intérieure, du service de Dieu et du respect de ses droits. La liturgie, par son aspect vertical qui met l’homme en communication avec Dieu, fournit le modèle idéal de cette célébration, dont les résonances horizontales, ordonnées au bien du prochain, sont assurées d’avance.

Messe (propre de l'Ordre de saint Benoît)
1
  • Orgue
Prière - Extrait des 24 pièces pour orgue (J. Langlais)
2'33
2
  • Introït
Gaudeamus
4'17
3
  • Graduel
Domine prævenisti
3'47
4
  • Alleluia
Vir Dei Benedictus
3'09
5
  • Séquence
Læta dies
2'26
6
  • Communion
Semel iuravi
3'54
7
  • Hymne
Claris coniubila
1'43
8
  • Orgue
Lied “Herr Iesu, was für seelenweh“ - BWV 487 (J.-S. Bach)
1'58
Messe (ancien commun des abbés)
9
  • Orgue
Choral “Ich ruf zu dir, Herr Iesus Christ” - BWV 369 (J.-S. Bach)
2'39
10
  • Introït
Os iusti
3'14
11
  • Alleluia
Iustus ut palma
3'06
12
  • Offertoire
Desiderium
1'43
13
  • Communion
Fidelis servus
3'20
Office de saint Benoît
14
  • Antiennes
des Laudes
2'11
15
  • Antienne
Sanctissime
3'15
16
  • Antienne
O cælestis norma
1'48
17
  • Antienne
Hodie S. Benedictus
3'09
18
  • Orgue
Pavane en ré mineur (H. Dumont)
2'49
Commun des Pasteurs
19
  • Introït
Statuit ei
2'11
20
  • Introït
Sacercotes tui
3'15
21
  • Introït
Sacerdotes eius
1'48
22
  • Graduel
Ecce sacerdos
3'09
23
  • Alleluia
Amavit
2'49
24
  • Offertoire
Inveni David
1'20
25
  • Offertoire
Bonum est
1'09
26
  • Antiennes
des Laudes
1'59
27
  • Hymne
Iste confessor
2'43