recherche

Formulaire de recherche

instagram

In Nativitate Domini

25 décembre

À Noël, nous célébrons la naissance de Jésus-Christ, notre Sauveur. Lui que le Père engendre éternellement au sein de la Trinité, Il a voulu prendre notre chair et naître dans le temps de la Vierge Marie. Il devient ainsi l’un d’entre nous, l’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

Nous savons que, déjà au IVe siècle, la nativité du Seigneur était célébrée le 25 décembre, au moment où les jours commencent à s’allonger. La naissance du Sauveur est un événement qui touche toute la création. La victoire de la lumière du soleil est le signe de la victoire du Christ sur les ténèbres du péché et de la mort.

À Solesmes, la célébration de Noël commence par l'annonce de la fête, à la fin des Laudes du 24 décembre. Revêtu de la chape et entouré des porte-cierges, le premier chantre fait la lecture solennelle du martyrologe du jour, sur une mélodie inhabituelle, qui veut souligner le caractère exceptionnel de la fête. Rappelant les principaux événements de l’histoire du salut, mais aussi ceux de l’histoire profane, l’annonce de la fête insiste sur le fait que la naissance de Jésus est la venue de Dieu au cœur de notre histoire et de notre monde.

La nuit de Noël se passe pour nous en grande partie au chœur. Nous revivons l'attente du Sauveur et sa venue, au cours de la Vigile solennelle de la nuit, suivie de la Messe de Minuit. Le jour de Noël, nous nous levons tôt pour poursuivre la louange au cours de la Messe de l'Aurore, de la Messe du jour et des autres offices de la journée. La sainte fatigue occasionnée par toutes ces célébrations n’enlève rien de la joie qui habite nos cœurs.

L'introït de la Messe du jour, Puer natus, exprime à la fois la tendresse intime et la lumière nimbée de gloire de Noël.

Puer natus est nobis, et Filius datus est nobis; cuius imperium super humerum eius et vocabitur nomen eius magni Consilii Angelus.
Cantate Domino canticum novum, quia mirabilia fecit.

Un enfant nous est né, un fils nous a été donné. L’insigne de son pouvoir est sur ses épaules et on lui donnera pour nom Ange du grand conseil.
Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles.