recherche

Formulaire de recherche

Hiver 2019/2020

Au mois de janvier, des professionnels ont élagué les tilleuls du jardin français. Ce magnifique cadre naturel est le lieu des récréations communautaires et des processions des Rameaux, des Rogations et du Corpus Christi. L’entretien de ce jardin est confié au noviciat.

Le 26 janvier, dom Daniel de Reynal, bien connu des hôtes et amis qui fréquentent l’abbaye, a quitté l’abbaye pour rejoindre le Prieuré bénédictin de Notre-Dame du Mont des Oliviers à Terreville à la Martinique. Nous lui sommes reconnaissants pour les trois dernières décennies passées à Solesmes, rendant de multiples services comme Maître des frères, jardinier des fleurs, fleuriste, Prieur et enfin hôtelier.

Le dimanche 9 février, le cardinal Raymond Burke a présidé la messe conventuelle. C’est le conférencier invité pour la session « Marie qui guérit les couples » à l’église paroissiale de Solesmes.

Comme chaque année, les petits chanteurs de l’Académie musicale Notre-Dame de Liesse ont fait une retraite à l’abbaye ; au cours de la messe conventuelle du 10 février, ils ont chanté l’Offertoire sicut cervus de Palestrina et le 11 février, ils ont chanté l’Offertoire grégorien Ave Maria de la fête de Notre-Dame de Lourdes.

Les parloirs, lieux d’accueil dans le prolongement du magasin de l’abbaye, sont en cours de rénovation : électricité, isolation des murs et des fenêtres, peinture.

Suite à la propagation du coronavirus Covid-19, à partir du 15 mars, l’abbaye a fermé son hôtellerie, son magasin et son église pendant les offices. Nous recourrons à l’intercession de saint Grégoire le Grand, saint Charles Borromée et saint Louis de Gonzague qui en leurs temps furent aussi confrontés à l’épidémie. A chaque messe, une intention de la prière universelle est pour les malades atteints par le virus et ceux qui les soignent. Et, chaque dimanche après les vêpres, le Saint-Sacrement est exposé pour demander la cessation de la pandémie.

Suite au déconfinement, l’abbaye est de nouveau accessible au public, moyennant le port du masque obligatoire. Dans un premier temps, depuis le 11 mai, le magasin est ouvert à 5 personnes à la fois. Dans un second temps, depuis le 23 mai, l’église abbatiale est ouverte pour les offices et la messe limités à 50 personnes.